Mardi 1er octobre 2019 à 20h


Guerre de l’info : au cœur de la machine russe
de Paul Moreira – Documentaire, France, 2018, 59 minutes
La chaîne de télévision Russia Today et le site Sputnik ont-ils servi d’organes de propagande pour favoriser Marine Le Pen, lors des dernières élections présidentielles ? Cette enquête en apporte les preuves en exposant un pan de la machine russe à désinformer, qui a également œuvré pour le Républicain Donald Trump, aux États-Unis, et le parti d’extrême droite AfD, en Allemagne.


The Centrifuge Brain Project
de Till Nowak – Documentaire, Allemagne, 2011, 6’35

Débat :
Info ou infox, par le papier ou la box
Avec Ksenia Ermoshina, chercheuse au Centre Internet et Société CNRS,
Paul Moreira, réalisateur du film Guerre de l’info : Au cœur de la machine russe

Les propagandistes, à quelque domaine qu’ils appartiennent (commercial, politique, religieux, ou autres), ont trouvé dans les réseaux sociaux et dans l’ensemble des outils numériques (sites internet, YouTube, télévisions par internet…) des outils pour toucher facilement leurs cibles.

Facebook et Twitter sont devenus des monstres dont il n’est pas sûr qu’ils puissent encore être maîtrisés même par leurs créateurs, pour autant qu’ils en aient envie. Et que dire d’organes tels que Russia Today ou Sputnik contrôlés par un pouvoir non démocratique, interventionniste dans les politiques d’États étrangers ? Même les gouvernements que l’on peut encore qualifier de « globalement démocratiques » pourraient être tentés de faire usage de ces outils comme ils le font de l’état d’urgence, dans des circonstances qu’ils présentent comme exceptionnelles. Une usine à trolls nécessite peu d’investissements...

Quelles sont les conséquences d’une telle situation ? Est-il encore temps d’arrêter cette machine infernale ? Quels contrefeux est-il encore possible d’inventer ?