Jeudi 19 septembre 2019 à 20h

Séance d’ouverture


Les nouveaux chiens de garde
de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat – Documentaire, France, 2011, 104 minutes
En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social.

Débat :
Médias en laisse
Avec Frédéric Lemaire, membre de la rédaction d’Acrimed et membre d’Attac, et Yannick Kergoat, l’un des réalisateurs du film Les nouveaux chiens de garde

Rien n’a changé depuis la sortie, en 2012, de ce film devenu culte. Une poignée d’industriels et d’hommes d’affaires milliardaires contrôle toujours la majorité des grands médias. On trouve toujours des individus parfaitement interchangeables à la tête des rédactions, et la même ronde des éditorialistes.

Les répercussions sont bien visibles : collusion entre pouvoir médiatique, politique et économique, traitement forcément partial et complaisant de certains médias français vis-à-vis des sociétés qui en sont les actionnaires, place prépondérante des faits divers dans les journaux télévisés, minoration des mouvements sociaux ou traitement biaisé (par exemple pour le mouvement des gilets jaunes), sans parler de la nécessité de faire de l’audience pour générer des recettes publicitaires.

Que penser de l’apparition de médias en ligne ? Quid de l’indépendance du service public ? Et au final, comment accéder à une information de qualité ?