Jeudi 27 septembre 2018 à 20h

En avant-première

au cinéma Les 5 Caumartin, 101 rue St Lazare, Paris 9e

Rêver sous le capitalisme
de Sophie Bruneau – Documentaire, Belgique, 2017, 63 minutes
Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Elles décrivent ainsi, de façon poétique et politique, leur souffrance au travail. Petit à petit, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

Précédé de :
Mon fardeau
de Niki Lindroth Von Bahr – Film d’animation, Suède, 2017, 14’08, vostfr

Débat :
Rêve général !
Avec Annick Coupé, secrétaire générale d’Attac, ancienne porte-parole de l’Union syndicale Solidaires, Thomas Coutrot, économiste, membre d’Attac, auteur de Libérer le travail – Pourquoi la gauche s’en moque et pourquoi ça doit changer et Sophie Bruneau, réalisatrice du film Rêver sous le capitalisme

« Rêve général ! » scandent les cortèges qui luttent face au pouvoir du patronat, de la finance, des banques. Est-il encore possible de rêver à des lendemains qui chantent ? Quand le capitalisme le plus sauvage s’immisce jusque dans nos rêves au point que la nuit ça nous travaille et nous torture. On en fait des cauchemars de ce monde où l’esclavage a resurgi sous une forme « moderne », où les conditions de travail dégradées riment avec souffrance. Ce monde, il nous est imposé par les multinationales qui gouvernent la mondialisation néolibérale. Mais alors.... Que faire pour sortir de cette spirale infernale, pour en finir avec la dictature des marchés financiers et leur toute puissance ? Ne plus rêver. Agir ! Sans trêve.